Confessions – Ou l’histoire (banale mais originale) d’un parcours du combattant.

Bébé-1

Bébé-2Bébé-3Bébé-4Bébé-5Bébé-6

 ————–> > >  Site de la NAPROTECHNOLOGIE < < < ——————

193 réflexions sur “Confessions – Ou l’histoire (banale mais originale) d’un parcours du combattant.

  1. Bravo Claire pour cette BD qui n’a pas du être simple à dessiner. Et de faire découvrir la Napro comme alternative non violente à la PMA dans sa prise en charge globale de la personne et du couple, dans le respect du fonctionnement du corps humain.

  2. Très belle BD! Avec de belles notes d’espoir et tu as raison, c’est bien le plus important!!!
    Mais dans les réflexions de merde (oui de MERDE, je dis des gros mots!), tu as oublié :
    « Il ne faut pas y penser et cela viendra tout seul… »
    « Moi, contrairement à toi, je suis hype fertile… »
    « Il y a plein d’autres façons de s’épanouir pour un couple…. »
    Et le must de la bêtise qui m’a été rapporté par une tante, ma BM qui raconte dans toute la famille que j’en ai fait mon deuil 🔪🔪🔪
    Et pour finir « Fu€k l’endométriose » 😭😭😭

  3. Ahlala… Toutes ces réflexions… Je crois que les gens qui n’ont pas vécu ce type de difficultés ont vraiment du mal à comprendre…Mariée depuis 4 ans et exactement le même parcours que toi. On vient de démarrer la Napro. Je me sens un peu plus sereine maintenant. Je pense bien à toi.

    • Je pense bien à vous deux aussi ! Oui, la NAPRO nous a aussi fait du bien : déjà parcequ’on le fait à deux et qu’on est considéré en tant que couple et aussi parcequ’ils ne laissent rien passer au hasard ! Je vous ajoute à mes pensées !!

  4. Quel parcours… et quelle souffrance…
    Je ne peux imaginer tout cela, mais je rends grâce tous les jours pour le trio que L’on m’a confié… et je t’assure en aucun cas on ne regrette ni les grasses mat’ ni les pleurs!
    ❤ je te porte dans mes prières.
    kisses

  5. ❤ ❤ ❤ Merci Claire d'avoir si bien décrit avec tant d'humour ce que nous sommes nombreux à vivre… J'ai tellement eu le sentiment tout le long de vivre la même chose. Et gros sourire au moment des napro ! 8KL bébé blanc et tout et tout, trop drôle !!!
    Plein de courage, je pense à vous…

    • On ne sait pourquoi votre message était passé à la trappe…Pourtant il était si touchant ! Merci donc de nous prouver que nous ne sommes pas seuls ! Ps: pour la petite private joke napro je savais bien que cela ferait sourire les initiés 😉 Bon courage pour la suite en vous souhaitant de tout coeur la même issue que nous souhaitons pour nous !! UDP

  6. chère Claire, comment ne pas être émue en lisant cette bd si belle et si dure à la fois ? bravo pour ces dessins, pour votre parcours, pour votre bonne humeur, pour votre espérance. Je pense bien à vous, et en udp bien évidemment… mille baisers et à très bientôt !

  7. Bravo pour cette BD qui résume tellement ce que je voulais crier sur les toits il y a 3 ans. J’espère que les indélicats sauront comprendre la souffrance de cette épreuve afin que vous ne soyez plus entourés que de personnes qui prient / partagent / encouragent votre combat. Quelle mise à nu… Merci car de l’avoir dessiné pour toi mais publié pour tous les autres (femmes et hommes qui souffrent tellement de ces épreuves !).

  8. Bravo Claire d’avoir osé! J’admire toujours ton sens de l’humour, sur toi, sur vous, sur les choses, qui rend aussi la vie plus belle. Bon courage dans le chemin que vous avez choisi (et je suis sûre que c’est le bon choix!) et continuez de garder espoir tous les deux. Et pardon pour les faire-parts, les histoires d’enfants, les photos sur IG et autres qui sont souvent sans doute des occasions de raviver la blessure….Bien involontairement crois-le).

    • Merci pour ton second message ici gentille amie IC 😉 ça me touche beaucoup ! et surtout ne t’excuse pas des photos, même si cela nous blesse c’est tout à fait normal que vous aimiez vos enfants et que vous en soyez fiers ! attends que nous ayons des enfants et vous allez être soulés ;)) Merci en tous cas !!

  9. Merci du fond du cœur pour ce billet.
    Cela va faire sept ans que nous attendons, sans PMA, dans une grande souffrance, mais aussi soutenus par la prière de nos amis. Je me retrouve tellement dans ce que vous avez raconté. Merci.

  10. Très émue par ta BD, poulette. Tu m’avais raconté, mais de voir ce que vous vivez en images fait ressortir tout ce que les mots ne savent pas dire. Bravo d’avoir eu le courage de ces dessins, et plus encore de les avoir publiés ! Gros bizzz biquette

  11. keep the faith chère Claire!
    L’attente est une épreuve, un terrible fardeau, une blessure.
    J’ai entendu récemment – de ma propre mère qui a eu la ribambelle d’enfants dont elle rêvait, juste après son mariage- « 2 ans d’attente et toujours rien ?!? mais ce n’est rien du TOUT! » Sait-elle simplement ce que c’est que d’espérer un petit miracle de la vie, attendre et guetter le moindre signe et ravaler ses larmes à l’instant où on comprend qu’une fois de plus, il faudra attendre la fois d’après et ainsi de suite…10, 20, 40 fois…!
    Plein de pensées à toi et ton blond, pour qu’un petit miracle vienne frapper à votre porte très vite!
    bravo pour la BD et pour l’espérance qui vous anime. Un modèle pour les couples dans l’attente !

  12. Merci du petit hommage Claire ! C’est vrai que quand on est jeune et qu’on a la vie devant soi, on n’est pas préparé à toutes sortes d’épreuves et en particulier celle-ci (je me suis souvent dit pourquoi moi !), le plus dur à supporter étant les réflexions des proches qui ne pensent pas à mal et sont blessants sans le vouloir telle une amie qui tous les mois se croyait obligée de venir aux nouvelles ou tel ami qui nous disait que faire des enfants était à la portée de n’importe quel c…..d ! La roue a fini par tourner et maintenant ma grande me fait tellement ch..r, sa dernière bonne idée : une mèche rose… AU SECOURS ! Il parait que je l’ai trop gâtée, c’était le danger après tant d’attente et crois moi, elle en profite ! Merci de ta bd qui est un sujet très tabou et sensible et qui pourra peut-être s’étoffer au fil des mois, quelque soit votre parcours ! C’est une très bonne manière d’aider les couples en difficulté tout en dédramatisant ! Bonne semaine !

    • Merci ma chère C 🙂 l’hommage était sincère et méritée : tu es tellement gentille et adorable (et originale ! j’adore ce côté chez toi) je connais bien ton parcours et tu vois : tu es un exemple 🙂 (ps: j’ai explosé de rire en lisant la dernière frasque de miss O. !!) gros gros bisous

  13. Claire, je suis tellement touchée par le post d’aujourd’hui… Comment imaginer que tu ne sois pas Maman, toi qui en serait une si formidable ! J’ai toujours été frappée par les bonnes relations que tu entretiens avec ta famille, preuve que tu es aimée, valorisée et entourée par les tiens. Ce serait tellement formidable si tu pouvais transmettre ce que tu as reçu et tout l’amour que tu as en toi ! Je prie pour toi et ton blond qui formez un couple extraordinaire…
    Comme tu le sais je me suis mariée (très) jeune. A l’époque j’avais tellement peur de ne pas pouvoir avoir d’enfant que j’ai supplié A. de nous y mettre tout de suite… Avec le résultat que tu connais ! Confidence pour confidence, je n’étais pas prête à recevoir ce merveilleux cadeau. Quand je te lis, je mesure à quel point tu as raison quand tu dis que par-dessus tout, il faut chérir ce privilège (et cette responsabilité !) que nous avons. Merci de me le rappeler avec tant de délicatesse. Du fond du coeur, je te souhaite le bébé que vous attendez (et que nous attendons tous avec vous !) Je t’embrasse bien fort.

    • Ma chère Ségo, que te dire…dès que je te lis je me rappelle nos soirées à Putney…je te remercie pour ta si délicate gentillesse, merci pour tous ces mots qui me vont droit au coeur..Je sais aussi pour ton trio que tu as eu jeune et je me doute que ce n’est pas tous les jours facile d’assumer le choix de les avoir eu jeunes : tu as le droit toi aussi d’avoir des regrets (pas pour tes enfants mais pour l’age où tu les as eu) je vous embrasse fort tous les 5 et vous souhaite à tous de belles choses: vous le méritez, toi plus qu’une autre : tu es si courageuse !

      • Je trouve que c’est important de répondre à toutes les personnes qui ont pris le temps de nous dire à quel point elles pensaient à nous ou partageaient notre peine : toi y compris 🙂 Merci beaucoup ❤

  14. Très touchée par cette BD qui résonne très très fort en moi vu que j’ai connu cette galère, ces années d’attente impossibles, ces heures d’angoisse, ces traitements pourris qui m’ont fait gonfler, gonfler, gonfler … (8 kg en plus ! merci du cadeau !) et qui détruise un peu les relations de couples aussi, il faut bien le dire … 5 ans d’attente, d’effort et de sacrifices que tu racontes si bien … Je te souhaite beaucoup de courage pour la suite, et un immense bonheur avec ton blond qui a l’air d’être un vrai pilier dans votre épreuve, et je croise tous mes doigts pour que vous soyez vite comblés.
    Pour moi, les choses se sont bien finies et après 5 inséminations et 3 FIV j’ai eu une petite fille, puis une autre après une deuxième galère évidemment sinon c’est pas drôle !! mais quel bonheur évidemment !!

    • Très touchée par ton témoignage…quel parcours ! je suis ravie que vous ayez réussi à avoir vos deux princesses…mais à quel prix ! c’est ce que je voulais que tout le monde comprenne… Merci beaucoup et plein de belles choses à vous 4 ❤

  15. Bravo pour cette petite BD!! Il est parfois très dur de gérer les émotions irrationnelles (terme à ne pas prendre de manière négative, mais comme une émotion forte ni négative, ni positive en tant que telle), surtout le désir d’enfant, et la pensée rationnelle …. La fécondité passe par de nombreux chemins et je vous souhaite de trouver le vôtre (les vôtres??), idéalement avec un enfant, …

  16. Je passe d’habitude (et avec beaucoup de plaisir !) en sous-marin, mais après la lecture de cette super BD, je ne peux que laisser un petit message !
    MERCI pour ce partage qui me touche beaucoup ! Effectivement l’accueil de la Vie est un immense cadeau… que l’on savoure et réalise d’autant plus quand on a dépassé une épreuve, pour moi une fausse-couche avant la naissance de mon premier enfant.
    Je te souhaite beaucoup de paix et d’espérance pour la suite du chemin et toujours cet humour et cette fraicheur à partager avec talent ;-).

  17. moi aussi je trouve que le droit d’etre parent passe trop avant les devoirs qui vont avec et la chance de l’être; un enfant est un cadeau, un trésor fragile et non un dû et/ou un faire valoir (pour ça il y a les sacs, les chaussures, les bijoux, c’est moins bruyant) courage à tous les deux pour ce chemin d’attente.biz

  18. Bravo Claire pour cette bd qui décrit tellement bien ce parcours! C’est un chemin difficile que celui d’accepter d’entrer dans Son temps, qui n’est bien souvent pas le notre ! On l’a vécu aussi et après avoir entendu un »vous n’y arriverez jamais naturellement  » suite aux examens que tu connais… Un bébé Cotignac est arrivé puis un second 14mois après ! Bravo pour la démarche napro qui est vraiment fabuleuse à tous les niveaux. N’hésite pas à me contacter si tu veux. Reste dans la joie. Bises

  19. chère Cousine, que dire ? c’est magnifique ludique et si sérieux en même temps- vraiment, le monde a besoin d’artistes pour exprimer différemment et plus profondément ce type de choses ! – cela ne doit guère être facile de mettre des mots et des traits sur ce que vous vivez si intimement – sans doute ne mesurerai je jamais pleinement ce qui a été difficile pénible etc mais l’on sent sur le champ la justesse des mots et de l’analyse et cette vraie bonté ! cela n’a pas dû être facile à publier … c’est un cadeau magnifique pour tant de couples qui vivent cela …. et aussi pour tous les autres : on pense sans doute chacun à tel ou telle amie très proche (je parle pour moi) avec qui on ne sait vraiment pas comment aborder le sujet … alors on ne parle que depuis 2 ans que de voyages d’expos et pièces de théatre ou mésaventures de boulot, mais l’on sent bien que cela ferait du bien de parler aussi du Sujet plutôt que cette omerta… je vous souhaite de tout cœur cet enfant – bises à tous les deux et à bientôt lucille

    • chère cousine, merci pour ce mot touchant et si délicat : tout à ton image. Le sujet est sensible puisqu’intime, cela m’a effectivement couté de la publier cette BD, mais je savais que ce ne serait que bénéfique, en tous cas pour moi..Merci mille fois, je t’embrasse fort

  20. Merci pour ce résumé qui est la réalité même !Chaque dessin reflète la réalité flagrante de ce que nous avons vécu depuis notre mariage. Beaucoup de moments dures et seuls mais qui ont soudés notre couple et ancrés notre Amour. Les réflexions, les soi disant conseils etc…Après 7 ans un cheminement a peu près identique au votre. Chaque dessin m’a fait revivre le passé… Un matin je me suis réveillée me disant que La vie est superbe, j’ai un mari en or, des amis qui réalisent notre peine et sont des crèmes,de plus nous avons la chance d’avoir 10 filleuls! Donc oui courage ! La Vie est dure mais la vie est belle. Je crois que chaque famille a ses épreuves et que personne n’est épargné. Celle de ne pas avoir d’enfants en est une rude je trouve mais je l’ai acceptée le jour où j’ai enfin réaliser que beaucoup d’autres femmes étaient dans la même situation que moi et que si on avançait en se serrant les coudes sans rester dans notre Cocoon on avancerait ! Maintenant je suis très ouverte sur ce sujet qui nous touche, certains m’écoutent, certains m’encouragent et d’autres fuient dommage pour eux…Ils ne nous comprendront jamais. ils doivent comprendre pourtant que je ne cherche pas à me plaindre mais que moi aussi parfois j’ai besoin de relâcher la soupape. Bon courage dans leurs épreuves ! mais surtout bon courage à vous madame! mesdames! ne perdez jamais espoir ! La Vie est belle vous avez un mari en or blond comme le mien 😉 donc le top! et des amis géniaux alors !!! Belle Vie et beaucoup de courage ! Positivez !

    • Merci pour ce beau et long message. Vous avez raison et encore plus sur ce point : les maris blonds sont le TOp du Top 😉 et plus serieusement vous avez bien raison d’en parler ! Positivons : la vie est belle !!!

  21. Bon courage Claire. et bravo pour avoir eu le courage de publier cette bd. Quand on se sent seule face à ses souffrances, les partager nous aide et aide les autres !!

  22. Bravo pour ce beau message Ma Claire! Quel courage… De mettre des mots sur ce sujet qui est malheureusement si « tabou ». Je ne suis pas très présente mais sache que vous êtes dans notre cœur, comme tous nos couples d’amis qui vivent ce combat. Et nous vous accompagnons pour vous donner plein de courage. Merci de nous remettre aussi à notre place, nous, Maman, qui dans notre quotidien, ne réalisons pas à quel point nous sommes gâtées d’être entourées de ces petits êtres à aimer, chérir, éduquer faire grandir. BRAVO, MERCI, et gros baisers à la team S2C!! 💋😘😘😘

    • Merci mille fois ma Clo pour ce message si plein d’affection et d’amitié qu’il m’a presque fait chialer ! Vous êtes au top ! et pour les maman qui se plaignent : t’inquiète c’est normal le jour où j’en aurai je suis sure que je ne serai pas la dernière à me plaindre de mes enfants :)))) gros gros gros bisous et à très vite j’espère !!

  23. Si émue ma belle Claire… Vraiment…Nous comprenons votre souffrance et nous ne vous lachons pas dans notre prière …
    Votre babychou va arriver j en suis sûre 😉 ONLR!
    On vous embrasse fort les super choux

  24. Je ne peux m’empêcher une petite recommandation à celles qui ont la chance d’avoir des familles nombreuses (ou pas) NE JAMAIS POSER DE QUESTIONS. Lorsque nous étions en période d’espoir et que nous avions droit à des choses du style : et vous toujours sans enfant ? d’un ton qui sous-entendait que nous n’étions qu’un couple d’égoïstes dépensant son argent dans les voyages et les sacs à main (ça c’était moi hein pas lui !), j’en passe et des meilleures, on essayait toujours de faire bonne figure en s’en sortant par une pirouette (mon mari répondant très pince sans rire : « pas encore mais on a un chien, ça nous habitue à certaines contraintes ») ou bien moi une fois dans un diner, j’ai jeté un froid : « et bien non, ça ne marche pas ! » Je ne vous dis pas les regards qui ont plongé dans les assiettes et le calme soudain autour de la table….. et le diner quasiment plombé, les regards apitoyés. Donc, j’ai retenu la leçon, je ne pose pas de question et je prends ce qu’on veut bien me dire (ceci ne devant absolument pas être considéré comme de l’indifférence). Après on a eu droit à d’autres questions du style « Vous n’allez pas en avoir qu’une ? » et non ça n’a pas marché mais cela est une autre histoire…..

  25. Bonjour Claire, bravo pour ce petit billet plein d’humour et surtout plein d’espoir, comme tu le dis si bien.
    C’est une vraie force que tu puisses en parler si ouvertement, car nous connaissons des couples d’amis pour qui ce sujet est « tabou »,qui se renferment du coup sur eux, et qui ne veulent plus nous voir depuis que nous avons notre fille, entre autre, ni voir leurs autres amis avec enfants. C’est un silence que nous comprenons évidemment, et nous ne pouvons qu’imaginer leur souffrance, mais leur silence fait mal aussi, car les amis s’ils ne sont pas là dans les moments durs, ou pour écouter, à quoi servent-ils?
    Ma belle-sœur, qui éprouve des difficultés similaires aux vôtres, a fondu en larme dans mes bras, en voyant la puce pour la première fois, et j’ai trouvé ça bien, qu’on puisse parler de ses souffrances ouvertement et bien qu’elle soit contente pour nous, qu’elle me fasse part de sa difficulté à accepter la naissance de sa nièce.
    En effet,annoncer une grossesse, du coup, n’est pas toujours facile. Comment trouver les bons mots, quand nos amis, ou nos familles attendent cela depuis plusieurs années, et que pour nous, ça marche tout de suite. Je me sens souvent démunie pour apporter le meilleur réconfort possible, que faut-il dire, que faut-il faire pour éviter de tomber dans « ces mots qui ne sont pas fins, voir lourds, voir blessants »? Quelle est la bonne attitude à avoir? Ton billet permet d’y apporter quelques réponses, et cela fait du bien.
    Nous rendons grâce à Dieu, pour chaque minute passée avec notre poupée, et comme tu le soulignes, ne plus dormir la nuit, ou le matin, est la plus grande des joies qui soit!
    Je te souhaite, avec ton blond, tout le courage possible, et espère de tout cœur, que vous aurez la chance et la joie d’accueillir bientôt votre mini vous. Mes prières vous accompagnent. Merci pour ce billet émouvant et sincère et a bientôt j’espère.

    • Merci pour ce commentaire et d’oser poser tes questions : tu as raison ! Il suffit : parlons des choses ! Pour en revenir à ta questions, le problème c’est que chacun à sa sensibilité propre…et comme il s’agit d’un sujet intime au couple et vécu bien souvent comme un échec voir même une faute de la part de l’un des deux….c’est difficile de laisser sa peine s’exprimer…pour ma part, j’en parle très librement en essayant de ne jamais tomber dans le « drama » juste pour que les gens sachent et du coup comprennent ou alors prennent des gants…seulement j’ai aussi, paradoxalement, une certaine pudeur qui m’empêche de me montrer en souffrance à mes amis…je ne crois pas avoir jamais pleuré avec l’un deux à ce sujet…mais je suis comme ça…le mieux est de respecter chacun, et en privé de poser des questions délicatement, quitte à commencer par « si tu ne veux pas qu’on en parle dis le moi, mais je m’inquiète pour vous… » ou un truc du genre….Ensuite pour ce qui est des réflexions qui blessent, celles qui blessent sont celles qui sont faites sciemment en toute connaissance de cause..(oui, il y a des gens vraiment pas fins, voir même méchants..) et puis après je sais qu’à force on est un peu « aigri » alors ça nous blesse mais on n’en veut pas aux personnes…Comme je l’ai dit dans plusieurs réponses à commentaires: je ne me permet pas de juger les gens qui feraient des réflexions déplacées : je suis sure que pour d’autre personnes portant d’autres croix; j’ai du faire des réflexions peinantes, à l’insu de mon plein gré….Ce qui est sur c’est que quand on sait que le couple est en espérance d’enfant le type de question comme « c’est pour quand ? » « ah, ben toit t’es prête ! » c’est pas très malin 😉 mais là je suis sure que je ne t’apprends rien !! En tous cas merci beaucoup de te soucier autant des personnes autour de toi qui galèrent et qui souffrent je suis sure qu’elles s’en rendent compte et qu’elles t’en sont reconnaissante !!

  26. Merci Claire du fond du coeur ! quelle BD… Elle a du vous couter mais merci ! Tout est tellement criant de vérité ! Nous avons vécu ces mêmes attentes, ces mêmes espoirs, déceptions, enchainements des RDv médicaux et examens, naissances chez les copains, les frères et soeurs, les remarques peu diplomates…. Mais il y a 15 ans, les NAPRO n existaient pas encore en France. C est une grande chance que d être accompagnes comme cela, médicalement et humainement. Apres 6 ans de galère, nous avons vu notre couple devenir famille avec 1, puis 2, puis 3 enfants. Quelle chance…. Mais ce sujet reste douloureux et difficile pour nous a partager.. . J’avais déjà été très émue par votre dessin de fête des mères…. Et le suis ce soir en vous lisant..bientôt je ne verrais plus mon écran tellement mes yeux sont embués de larmes….soyez assurée de mon soutien pour vous et votre beau blond ! Je me permets de vous serrez dans mes bras .

    • Merci à vous pour ce témoignage si touchant ! J’aime vraiment savoir que dans la vie : « après la pluie…le beau temps » 3 enfants, le rêve..j’espère de tous coeur que nos prières seront entendues et que nous connaitrons cette même chance….parceque, comme vous le savez si bien : c’est dur ! Merci pour toute cette chaleur je l’ai pris en plein coeur ! je transmettrai à mon beau blond:)

  27. Merci d’avoir publié cet article ! Un grand merci !… Sil pouvait permettre à nous entourages e comprendre… un peu !

    Nous ne nous plaignons pas car avons déjà deux bambins… Mais nous avons finis par nous résigner pour la suite à cause de tous ces examens, le véritable cochemard médical !
    Bon courage à vous… Et encore merci ++

    • Merci pour votre message et je vous ajoute à la liste des personnes auxquelles je pense régulièrement ! C’est dur toutes cette procédure médicale ! Plein de courage à vous !

  28. Bravo pour cette Bd, elle parle tant quand on a traversé ce parcour du combattant. J’aurai aimé la trouver quand je cherchais des témoignages livres etc. Nous avons aujourd’hui la chance d’avoir deux filles. pas de napro pour nous, mais certes beaucoup de piqures, de larmes, d’espoir et de force. Mais toujours accompagné d’une reelle équipe de doc, qui nous a écouté, nous a aidé a avancer, pas apres pas. J’aurai beaucoup de perles a vous envoyer, tant pour l’attente de notre ainée que pour notre seconde! Bref, une chance inouie d’avoir deux filles, et ces trésors ( comme vous le dites si bien) tous les soirs je passe les regarder dormir, car on n’oublie jamais que c’est un trésor et non un dû, et ni de là ou elles arrivent. La blessure n’est plus, mais la cicatrice reste a jamais. Elle nous permet cependant d’avoir une sensibilité réelle sur ce sujet source de force pour aider les autres. Ce sont dans les épreuves que nous grandissons et j’en suis intimement persuadée. Sans nos 6 ans d’attente notre couple ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui. 1000 courage dans votre attente, de tout coeur avec vous.

  29. Bravo, Claire, d’avoir écrit cette BD et de nous la faire partager. Cela me rappelle notre chemin à nous aussi. Les hauts, trės hauts, et les bas, très, très bas, que de nombreuses personnes ne comprennent pas.
    Au cours de ce parcours, on rencontre des gens formidables qui vois aident et vous soutiennent. (Les autres, il faut les oublier…)
    Au bout du chemin, nous avons eu la chance d’avoir des jumeaux fille-garçon qui ont 9 ans aujourd’hui.
    Je vous souhaite la même réussite.
    Continuez de nous enchanter avec vos jolis dessins et histoires.
    Tendrement
    Elodie

  30. J’avais déjà été très touché par le petit dessin pour le fête des mères, bravo pour cette BD écrite avec tant de délicatesse et de vérité! Et on espère de tout coeur qu’une petite BD annonçant la venue d’un trésor arrivera bientôt 🙂

  31. Bonjour et merci pour cette BD qui doit rentrer en résonances avec l’histoire de certains d’entre nous. J’ai été touché par la pureté (ou naïveté sans aucune note péjorative dans le mot) de la façon dont vous touchez ce sujet si grave pour nous mais si mal apprehendé par notre entourage. Pas de couleur verte pour les commentaires mais un petit bébé il y a deux ans comme quoi…
    Bon courage

    • Merci pour ce commentaire 🙂 J’aime quand vous parlez de naïveté et de pureté (et ça me fait presque rougir..) Merci beaucoup et bravo pour le bébé de 2 ans : quelle joie cela a du être !!

  32. Merci Claire pour cette BD, beaucoup d’émotions sont remontées à la surface, j’ai pleuré… j’ai vécu ce parcours douloureux. Je ne connais pas encore la Napro et je vais me renseigner. Je partage deux livres que j’ai lu sur le sujet, conseillé par une personne qui travaille en psychogénéalogie. Les verrous inconscient de la fécondité de Desjardins-Simon et Sylvie Debras. Et Stérilité Infertilité de Mizikas.
    C’est une approche qui peut paraitre étrange, convenir ou pas.
    Merci encore. Et je vous souhaite la réalisation de votre beau projet!

    • Merci pour votre commentaire si touchant. Pour ce qui est de votre approche, elle n’est pas étrange : c’est la votre ! J’ai aussi été explorer des médecines paramédicale improbables :))) Je vous souhaite également la réalisation de votre projet 🙂 Merci d’avoir pris le temps de me laisser un message !

  33. Merci Claire pour ce témoignage qui va m’aider à mieux savoir réagir auprès de mes amies qui vivent le même parcours. Souvent on préfère se taire pour ne pas être maladroit…

    • Merci pour votre message ! Comme je le disais à d’autre : ce qui blesse ce sont des faits (plein de bébés partout) ou alors des personnes qui sont au courrant et qui sciemment font des reflexions blessantes : les autres, on ne leur en veux pas : on est juste blessés de toutes façon….mais merci de vous soucier des autres comme ceal : c’est très beau

  34. Tellement ouf cette BD!!!Merci Claire, c’est toujours un régal de te lire et de découvrir tes dessins. Merci de te livrer avec autant de douceur, tu as un cœur vraiment choux et beau!… Je continue de prier pour vous et de penser à vous. Je suis pleine d’espérance avec vous en voyant les fruits positifs et concrets (des bébés quoi!) de la napro chez de nombreux amis…BRAVO pour votre courage, à très bientôt et vive la S2C’ Team et ses futurs choux ; )

  35. Merci, Cousine, de savoir si bien parler d’un tel sujet avec la simplicité et l’humour dont tu as le secret. On prie pour vous, pour qu’un adorable petit Chou vienne très très vite vous combler de bonheur. Courage, courage, courage !

      • Et la Normandie vous attend ! Rien de tel qu’un we plage (en polaire) / mer (au grand air) / plateau de fruits de mer, pour se vider la tête. Oh là là, je fais des vers sans en avoir l’air :))
        Bref, on vous attend when you want !!!

  36. Merci pour cette BD de la part d’une maman avec des amis dans l’attente, dans l’espoir, et dans toutes ces autres émotions que tu décris.. Merci de nous partager ce que vous avez vécu pour pouvoir être une meilleure oreille, une meilleure présence.
    Je voudrais aussi me réjouir pour cette méthode qui croit davantage en la vie, en l’amour, et qui a confiance en l’homme et la femme, qui leur donne le « pouvoir », le choix..

    • Merci pour ce beau message ! Vous avez raison, la NAPRO, pour l’instant nous trouvons cela tellement plus humain…plein de pensées pour vos amies qui sont dans le même cas : et courage car je sais aussi qu’être maman n’est pas de tout repos 🙂

  37. Bonjour Claire,
    Quel superbe bande dessinée, les larmes me sont venu,car je suis passée par là aussi.
    Pour ma part bien sur en dehors du mari, on me disait que j’allais mettre au monde un trisomique avec le traitement que je faisait, les vacheries car ce sont des vacheries étaient toujours pour ma pomme, donc j’ai souffert pendant des années.
    Mais un beau jour notre petite Léa est venu au monde et cela a été le plus beau cadeau du monde, car en fait elle est sorti de notre coeur de parent, et je peux vous dire que les larmes qui coulent sur mes joues, sont de bonheur, et cela ne nous vraiment pas gêner de se lever pour notre fille, quel soit malade ou pas, les grasses matinées on les avais avec notre fille, car c’est une grosse dormeuse, nous sommes partis partout avec elle, et aujourd’hui elle a 11 ans et demie et est rentré en 6éme, alors oui le parcours du combattant était long, mais quel bonheur au bout de ce chemin.
    C’est notre fille d’amour, la petite Coccinelle pour le papa et la petite Libellule pour sa maman.
    Je vous souhaites tout le bonheur possible avec vos enfants.
    Laissez les grincheux, les mauvaises langues de côté, vous savez ce que l’on dit la roue elle tourne et lorsque qu’il la recevront en pleine face ils comprendront ou peut-être pas mais ça fera mal a leur tour.
    Mille bisous a votre famille
    Léa Marina et Philippe

    • Bravo : vous avez réussi à me mettre les larmes aux yeux ;)) Merci pour ce long commentaire tellement touchant !! Vous avez raison : le bonheur est au bout du chemin : on y croit !! Merci merci et plein de bisous à la petite (pas si petite puisqu’elle est rentrée au collège: le choc que cela a du être) Coccinelle / libellule (c’est trop chou ! vous savez : je raffole aussi de petits noms pour les gens que j’aime fort) j evous souhaite une belle continuation à vous trois !!

  38. Re bonjour Claire
    désolée je pensait que vous aviez enfin vos petits boutdechou je suis allez trop vite.
    Je suis de tout coeur avec vous, c’est la première fois que je laisse un message, mais si un jour vous avez envie de parlé, ne vous gênez pas, je suis une bonne oreille.
    Et excusez moi encore
    Bisous Bisous
    Marina

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s